Robert Adler, l’inventeur sans qui le zapping n’existerait pas

Grâce à son imagination débordante, Robert Adler est probablement l'un des hommes qui a le plus marqué le quotidien de l’ère moderne. Inventeur prolifique avec plus de 180 brevets à son actif, c’est à lui en effet que l’on doit la découverte, entre autre, de la télécommande dont, aujourd'hui, plus personne ne pourrait se passer !

Robert Adler est né à Vienne en Autriche, fin 1913. Se destinant aux sciences, il poursuit des études universitaires et il obtient en 1937 son post-doctorat de physique. Fuyant les nazis, il se réfugie d’abord en Angleterre puis émigre aux Etats-Unis. En 1940, installé à Chicago dans l'Illinois, il travaille pour commencer dans le domaine des instruments de mesure. Un an plus tard, il rejoint la compagnie Zenith Electronics, fabricante de postes de télévision, dans le département ‘’recherche’’, au sein de laquelle il mènera une brillante carrière durant plus de 60 ans. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Robert Adler s'oriente vers les différentes techniques de communication militaire puis vers les ultrasons et ses applications : oscillateurs haute fréquence et filtres électromécaniques pour les radios des avions. Mais après la guerre, sa plus célèbre trouvaille demeure bien sûr, la télécommande, conçue en 1956.

A cette époque, Zenith Electronics mandate deux douzaines d'ingénieurs pour résoudre le problème du changement de chaîne à distance.
C’est Robert Adler avec son collègue Eugène Polley qui laisseront leur marque dans l'histoire de l'électronique en développant la fameuse télécommande sans fil pour le grand public : le Space Command, nom commercial donné au premier appareil utilisant des vibrations sonores haute fréquence (supérieure à 20 000 Hz inaudible pour l'homme) pour communiquer avec le téléviseur. Cette télécommande ne nécessite pas de batteries mais utilise quatre tiges d'aluminium de longueur différente, capables d'émettre des ultrasons distincts permettant d'influencer différemment le récepteur incorporé au téléviseur. L'intégration de cette technologie provoque une hausse du prix des téléviseurs de 30%. La télécommande à ultrasons, invention au succès planétaire qui a permis à la télévision de devenir le vrai passe-temps sédentaire de l'homme moderne, vaudra à son inventeur de nombreuses distinctions dont le prix technique de l'Institut des Ingénieurs Radio en 1958, prix partagé avec son collaborateur Eugene Polley.

Entre-temps, chez Zenith Electronics, Robert Adler est nommé Directeur de recherche associé, puis vice-président en 1959 et directeur de la recherche en 1963.
Dans le courant des années 1960, Adler poursuit l’exploration de l'utilisation d'ondes acoustiques de surface dans les filtres de fréquences pour la télévision couleur. Mais ses créations ne s’arrêtent pas là. Il conçoit également divers systèmes liés à la défense et à l’espace, qui ont ensuite permis de développer d’autres technologies, comme les amplificateurs pour les signaux radio ultra-haute fréquence créés à l’origine pour la détection des missiles longue distance et utilisés plus tard par les radio astronomes. En 1979, Adler prend sa retraite en tant que vice-président de la recherche et devient consultant technique lorsque Zenith Electronics fusionne avec LG Electronics Inc. en 1999.
En 1980, il gagne la médaille Edison, la plus grande reconnaissance dans le domaine électrique. Enfin, en 1997, toujours avec son associé Eugène Polley, il remporte également un Emmy Award décerné par la National Academy of Televions Arts and Sciences.
En 2000, Robert Adler est intronisé à l'Académie Nationale des Arts et des Sciences de Chicago qui reconnaît "des individus exceptionnels qui ont consacré un quart de siècle ou plus à l'industrie de la télévision et ont apporté une importante contribution à la radiodiffusion de Chicago."
Engagé dans la formation continue des ingénieurs et professeur adjoint en génie électrique à l'Université de l'Illinois, Adler devient aussi membre de l'Association Américaine pour l'Avancement des Sciences et membre de la National Academy of Engineering.
Paradoxalement, dans sa vie privée Robert Adler, lecteur avide, préfère de loin les livres à la télévision qu’il ne regarde que très peu. Artiste dans l'âme et amoureux des arts, il fréquente pendant des décennies les grands salons culturels de Chicago comme l'Art Institute, le Chicago Symphony Orchestra ainsi que le théâtre tout en étant un passionné de randonnée et de ski. Grand voyageur de par le monde pour les affaires et le plaisir, Adler parle aussi couramment l'allemand, l'anglais et le français. Ainsi, il participe activement à un club de français pendant 35 ans.
Infatigable, sa curiosité insatiable lui fait encore déposer une dernière invention le 1er février 2007, date à laquelle le bureau des brevets américains publie sa dernière demande pour une nouvelle avancée dans le domaine des écrans tactiles équipant aujourd’hui certaines télévisions et même certains téléphones mobiles. Inventeur jusqu’au bout, Robert Adler s'éteint finalement quelques jours plus tard, suite à un problème cardiaque, à l'âge de 93 ans, dans une maison de retraite située à Boise dans l’état de l’Idaho.

Aujourd'hui encore, la technologie des ondes acoustiques est essentielle pour les écrans de télévision aussi bien que pour ceux des ordinateurs tactiles. Bien que dans les années 80, le procédé à infrarouge finit par supplanter celui des ultrasons, la télécommande d’Adler n'a pas révolutionner que la télévision mais aussi toute la domotique (ensemble des techniques de l'électronique, de la physique du bâtiment, de l’automatisme, de l'informatique et des télécommunications utilisées pour la gestion de l'éclairage, du chauffage, de l'énergie, de la sécurité).
Ainsi, notre vie quotidienne moderne (chaîne hifi, volets roulants, chauffage, verrouillage automatique des voitures, etc.) ne ressemblerait pas à ce qu’elle est de nos jours sans ce concepteur prolifique et avant-gardiste qu’était Robert Adler.


Noémie Grynberg / Israel Magazine 2010

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×