Les Juifs de la Guerre Patriotique

Le 9 mai 2015, la Russie a célébré le 70e anniversaire de la fin de la Grande Guerre Patriotique et sa victoire sur l’Allemagne nazie. Cette date, jour de la reddition allemande sur le fuseau horaire de Moscou, est une fête nationale dans le pays. A cette occasion, la capitale a préparé un grand défilé militaire sur la Place Rouge, le plus important de ce genre jamais organisé dans le centre-ville. Le Kremlin a invité 68 leaders étrangers, ainsi que les dirigeants de l'Unesco, des Nations unies, de l'Union européenne et du Conseil de l'Europe à y assister.

Pourtant, il y a 76 ans, rien ne prévoyait à priori une telle issue russe à la guerre contre le IIIe Reich. En effet, en aout 1939, Staline et Hitler signent le Pacte germano-soviétique de non-agression entre l'Allemagne et l'Union soviétique. Mais début 1941, plusieurs rapports préviennent Moscou de l'imminence d'une invasion nazie. Staline refuse d’y prêter attention. Aussi, le 22 juin à 4h00 du matin, le Führer rompt-il le traité et envahit-il l’URSS avec 134 divisions à pleine capacité de combat, au cours de l’opération « Barbarossa » ou « Barberousse ». Staline prend alors des mesures radicales. Exacerbant le sentiment national patriotique, il pousse les Russes à se battre corps et âmes pour défendre la Mère Patrie coute que coute. Ils obéiront à l’ordre suprême tout au long des 1.418 jours de combats sans merci. Contrairement aux autres Alliés qui luttent simultanément sur deux fronts (Europe + Afrique ou Asie/Pacifique), les Russes ne se battent que sur un seul, celui de l’Est.Il faut attendre décembre 1941 pour voir la première victoire russe, celle de la Bataille de Moscou, puis le 2 février 1943 pour celle de Stalingrad, l’été de la même année pour la gigantesque bataille de chars à Koursk (au KourskSud-ouest de la Russie, à la limite de l'Ukraine), l’été 1944 pour l’opération « Bagration » en Biélorussie (la plus grande opération militaire de ladite année) et mai 1945 pour la prise de Berlin. C’est aussi l’Armée Rouge qui libère le 27 janvier 1945, le camp de la mort d'Auschwitz, en Pologne.Au cours de la Seconde guerre mondiale, l'Union soviétique verse un tribut de 23 à 26 millions de morts, dont 17 millions de civils, pour l'emporter contre le nazisme.
Parmi les valeureux défenseurs de l’URSS, un demi-million de soldats et officiers juifs participent à la Grande Guerre Patriotique de 1941 à 1945. Ce qui représentait à peu près, à l’époque, un dixième de la population juive d'Union soviétique. De 160 à 200.000 combattants juifs de l’Armée Rouge, selon les diverses estimations, ne sont pas revenus de la guerre. D’après des témoignages d’anciens soldats, ceux-ci devaient se montrer plus combatifs et plus forts que les autres pour qu’on ne puisse pas dire que les Juifs sont des trouillards. Car, malgré leur engagement dans l’effort de guerre soviétique, ils restent victimes d’antisémitisme. Les Russes refusent de les accueillir dans les rangs des partisans et expulsent ceux qui parviennent à fuir les ghettos, se moquant d'eux ou même les tuant comme de soi-disant espions allemands. Ils diffusent les rumeurs au sein de l’armée suivant lesquelles les Juifs évitent le service militaire en général et les unités combattantes, ne se battent pas, ne vont pas au front, s'installent à l'arrière, ne s'occupent que de ravitaillement, etc. On leur refuse l'avancement, les décorations, les promotions. Apparemment, il semble qu’en 1943, des instructions orales secrètes venant de Staline soient données pour écarter les Juifs des postes de commandement et limiter le nombre de proposés à des distinctions.Pourtant, pour ce qui est des décorations militaires, les Juifs arrivent en quatrième position parmi les peuples de l’URSS, derrière les Russes, les Ukrainiens et les Biélorusses. Pour le nombre de Héros de l’Union Soviétique (150 combattants environ), ils sont cinquièmes, derrière les Tatars (en Crimée).


Noémie Grynberg 2015

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 27/05/2015