Ailleurs dans le monde

Avec le début des frappes sur l’Afghanistan, on a eu la chance de connaître quelques jours de calme relatif en 1 an d’intifada. Pour une fois que ça bardait plus ailleurs que chez nous. Les rôles ont été inversés. On était les spectateurs du grand show américain. Tous les yeux du monde n’étaient plus braqués sur nous mais sur l’Afghanistan. Ça reposait un peu, ça détendait l’atmosphère. Enfin, cette guerre avait du bon. Pendant ce temps-là au moins, on ne se déchirait pas en luttes politiciennes et les faits divers ne faisaient plus les gros titres racoleurs. On prenait même le temps d’acheter de jolis ballons bleus. Pas pour retomber en enfance mais pour l’opération Ron Arad.


Noémie Grynberg 2001

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 25/06/2012

×