Don’t cry for me

Manifestations de rue, chômage en augmentation, fermetures d’usine, flambée du dollar, économie en crise, classes moyennes sinistrées, salaires bloqués, grondements collectifs, armée quadrillant la capitale, politique dans l’impasse…. Mais non je ne pense pas à l’Argentine. C’est ce qui se passe chez nous ! D’ici à imaginer la suite…


Noémie Grynberg 2002

1 vote. Moyenne 3.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 25/06/2012

×