Fous de foot

Que faire pour décompresser un peu du stress engendre par le récent climat d’attentats qui s’abat encore une fois sur le pays ? Sortir, aller au restaurant, faire du shopping ? Pas vraiment. On craint de se faire mitrailler en pleine ville, de sauter au milieu du repas ou de ne jamais profiter de nos derniers achats. Pourtant, une sorte d’euphorie commence à s’emparer de la population. Quel est donc ce nouveau mystère qui fait oublier le danger, la crise, l’inflation, l’instabilité et le chômage ? Le Mondial bien-sûr ! A défaut de solution politique, heureusement que le sport vient à notre secours pour nous changer les idées. Au moins, pendant ce temps-là on ne pense pas. Préférable aux longs discours, on n’a encore jamais rien fait de mieux comme lavage de cerveaux pour les masses désœuvrées.

 

Noémie Grynberg 2002

1 vote. Moyenne 0.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×