Le bon profil

Les populations les plus faibles sont toujours les premières et les plus touchées par la crise. Les handicapés sont parmi elles. Déterminés à obtenir ce qui leur revient de droit, ils manifestent par tous les temps devant le ministère du budget. Mais il n’y a pas d’argent dans les caisses de l’Etat, du moins pas pour eux. En effet, ils ne représentent pas en effet une priorité politique : pas de pouvoir électoral, pas de pouvoir économique, ni syndical, pas de pouvoir décisionnel. Quand on vous dit qu’il vaut mieux être riche et en bonne santé que pauvre et malade….

Noémie Grynberg 2002

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.