Tous des durs

Au pays des héros en tous genre, on aime montrer qu’on fait partie de la ‘’race des seigneurs’’, celle des unités combattantes de Tsahal. Mais comment les reconnaître dans la rue sans leur uniforme ? Très simple : ceux qui se promènent en hiver en t-shirt ou en bras de chemise. Ceux-là se font un devoir de sortir peu vêtus pour prouver à tous leur endurance et surtout ne pas être pris pour un ‘’jobnik’’ emmitouflé dans son anorak. C’est ce qu’on appelle la sélection par le froid.

 

Noémie Grynberg 2002

 

1 vote. Moyenne 2.50 sur 5.

Commentaires (2)

rachel
  • 1. rachel | 08/06/2008

mon fils faisant parti de la sayeret Yael je peux vous dire que ni lui ni son unite n'ont jamais "joue les durs" et en hiver je vous prie de croire qu'ils etaient bien emmitoufles dans leur doubon. Ce qui m'a toujours etonne c'etait justement leur aptitude a se montrer sous un profil bas, genre invisible. Voici peut etre une information qui vous servira au sujet de nos commandos d'elites. Avec tout mon respect
Rachel

Troy Davis
  • 2. Troy Davis | 14/11/2011

Lol! j'ai trouvé ça très drôle! Je n'ai aucune idée si c'est vrai mais je peux tout à fait imaginer la psychologie qui va avec, car je faisais exactement la même chose dans le temps, pas pour prouver que j'étais un héros (enfin, si, un peu tout de même) mais pour démontrer ma résistance au froid, ce pour quoi je n'ai aucun mérite intrinsèque, car c'est seulement dû à un métabolisme rapide qui me tenait au chaud. Mais j'en étais fier et on peut dire que je me pavanais comme cela. On fait avec ce qu'on a :-) Et la fin est géniale, la sélection par le froid, j'adore!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 05/10/2012