La ville préférées des touristes français

 Photo : Ó Noémie Grynberg

Natanya est une des villes balnéaires les plus célèbres d’Israel et du monde. Crée au début du XXème siècle, elle connut tout au long de son histoire un développement fulgurant qui la place aujourd’hui parmi les villes importantes d’Israël. A l’origine village agricole, Natanya devint rapidement une ville de villégiature appréciée grâce à sa situation géographique privilégiée. 

L’histoire commença dans les années 1926-1928, lors de la plus grave crise économique d’Israël. Pour la surmonter, l’organisation des Moshaves qui fondèrent déjà quelques implantations, décida d’en créer une supplémentaire dans un endroit qui serait bon marché et convenant également aux cultures de citrus. Par ses recherches, elle arriva dans un lieu perdu sans route d’accès mais sa beauté l’ensorcela.

Le 8 septembre 1928, les premiers colons, la société ‘’Le planteur’’ (Ha Notéa’), et un généreux donateur sioniste américain du nom de Natan Straus qui aida au financement par un don et dont la ville porte le nom, acquérirent les 1400 premiers dounams.

C’est ainsi Natanya fut fondée en février 1929 par l’Association ‘’Fils de Benjamin’’. Ceci fut considéré comme la véritable naissance de la ville.

Les premiers pionniers arrivèrent  et y dressèrent des tentes. Le premier sillon fut labouré et de l’eau fut découverte par forage. A la fin de la première année, il y avait au village près de 30 colons dont des familles. Chacun concrétisait ainsi l’œuvre sioniste. Un an plus tard, les prémices d’une implantation organisée apparurent : maisons en pierre, jardin, école et magasin. En 1932, elle fut reconnue par le gouvernement du Mandat. A la même époque y vivaient 400 habitants.

L’emplacement de Natanya et la vision de ses dirigeants menèrent à son développement dans 2 directions parallèles et complémentaires : un village agricole basé sur la culture de citrus avec possibilité de développement touristique. Leur idée de la ville se représentait les vergers, les vignes et les figuiers comme autant de taches vertes rompant la monotonie du paysage d’alors.

En 1933 commencèrent à pousser les premiers hôtels de l’implantation et en 1934 commença la construction de la première usine.

En 1937 fut construite la première route reliant Natanya à une autre ville et l’assèchement des marécages fut complété. C’est alors que l’emplacement sortit de son isolement.

Fin 1939 commença à se développer à Natanya le secteur du polissage des diamants et l’emplacement devint un lieu attractif pour des milliers d’ouvriers.

Le 3 décembre 1948, Natanya obtint officiellement le titre de ville, la première adjugée en Israel en tant qu’état indépendant. Ces mêmes jours ses habitants comptaient 9.000 âmes et en 1950 le chiffre atteint près de 23.000 âmes. A cette époque, de nombreux quartiers furent construits pour les besoins d’intégration de la grande vague d’immigration, ainsi que de larges zones industrielles à l’est de la ville qui amenèrent des sources d’emploi à la population grossissant. Lorsque les ministères gouvernementaux choisirent de construire à Natanya leurs délégations, elle devint la métropole du Sharon.

Jusqu’à la guerre des 6 jours, pesait sur Natanya un problème sécuritaire – vue l’‘’étroit conditionnement’’ du pays – mais la guerre recula la frontière, et la ville vit fleurir la construction nouveaux quartiers, surtout à l’est et au sud. Vers les années 70, des dunes de sable sortit une ville de beauté, avec des maisons d’habitation, des jardins, une promenade, des institutions éducatives, culturelles et sportives, et des industries. Le rêve devint réalité, celui de ses premiers  habitants et de ses défunts fondateurs.

Les données géographiques et climatiques de Natanya en font une de ses particularités
Le symbole de Natanya est représenté par le lys du Sharon surplombant une falaise entourée par la mer.
La ville se situe en bordure de la Mer Méditerranée, au centre de la région du Sharon, la plus peuplée d’Israel. Elle est délimitée par 2 ouadi : Poleg au sud et Avihail - affluents de l’Alexander – au nord. Le point culminant de Natanya se situe au centre de la ville à 50 mètres au-dessus du niveau de la mer. A l’ouest de la ville se trouve un escarpement côtier de 15 à 40 mètres au-dessus du niveau de la mer. La largeur de la bande côtière s’étend de 20 à 30 mètres. Le sol est constitué d’argile brun-rouge recouvert de sable. La ville s’étend sur une superficie de 28.455 dounams. En 1998, la population comptait 175.000 habitants.

Le climat subtropical méditerranéen de Natanya est très influencé par la proximité de la mer, surtout pour les températures, les précipitations, les vents et l’humidité. La température diurne moyenne est comprise entre 13,5 C° pour le mois le plus froid de l’année et 29,9 C° au mois d’août. L’après-midi souffle un vent frais venant de la mer vers le continent qui empêche une montée extrême de la température. La nuit, il n’y a pas de retombée drastique des températures à cause du haut taux d’humidité et des vents continentaux du bord de mer. La saison des pluies se situe principalement entre novembre et février, décembre étant le plus pluvieux. Pendant cette période tombe près des deux tiers de la quantité moyenne de pluie dont la moyenne est de 600 mm par an pour 60 jours de pluie. Les mois d’été, l’humidité est plus élevée le soir alors qu’en hiver c’est le matin. Juillet est le mois le plus humide de l’année avec 78% en moyenne.

Un développement permanent des deux secteurs vitaux de la ville : tourisme et commerce
Dès 1933, Natanya comptait déjà son premier hôtel. Quatre ans plus tard, la ville en comptait 5, plus un cinéma, de nouveaux  jardins et parcs.

Une des amorces décisives dans le développement du secteur estival fut la création dans la région de camps militaires britanniques dont les soldats demandèrent un endroit de détente et de vacances. Ainsi commença à éclore de plus en plus d’hôtels, de restaurants et de lieux de divertissement.

Vue la réussite, en 1938 se créa une commission chargée du développement des services touristiques de la ville. Les plages furent ouvertes officiellement à la baignade et des agences de sauveteurs furent crées, ainsi que des écuries et des débarcadères pour bateaux. Aussi de village agricole initial de Natanya devint rapidement une implantation citadine grâce au développement du secteur estival.

Les trois facteurs importants qui en firent une ville de tourisme et de vacances : le bord de mer, l’infrastructure touristique et son emplacement sur la carte du pays.

Dans les années 60, le monde découvrit les possibilités de tourisme et de divertissement en Israel. Depuis lors commença le flot de touristes étrangers à Natanya.

La plus commerçante de ses rues est la rue Herzl dont le début fut transformé zone piétonne devient ainsi un lieu branché au milieu des année 80. L’amorce des années 90 vit surgir la construction de plusieurs centres commerciaux.

Aujourd’hui, les secteurs industriels principaux de Natanya comprennent : la haute technologie, le commerce, la diamanterie et l’hôtellerie. 

Ville attirante, lors de la dernière décennie Natanya intégra 45.000 immigrants venus des pays de l’ex-URSS et d’Europe. En 2020, les prévisions estiment l’élargissement de la ville à 250.000 habitants. Les nouveaux quartiers luxueux construits ces dernières années prouvent que Natanya devient une cité prestigieuse avec une qualité de vie très appréciable.

 

Israel Magazine / Noémie Grynberg 2002

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

marc haviv

Bonjour
je cherche à faire la promotion de mon livre qui ne peut etre lu et vendu QUE au format numérique et je suis mon seul éditeur.
ce livre connait un beau succès dans les médias 8j aprés son lancement mais pour le faire connaitre du publique, seule une chaine internet peut y arriver efficacement. C'est le premier livre du genre sur l'Alya qui j'en suis persuadé, mérite qu'on s'y attarde
cordialement
MArc HAVIV
+972524338734
www.undrapeaupourvalise.com

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.