Sodome la maudite

mer-morte.jpgLe nom de Sodom est connu de tous en référence à la Bible. Il est synonyme à l’époque moderne de perversion sexuelle. Mais qu’en est-il vraiment de cette ville maudite, détruite il y a près de quatre mille ans ?

Sodome (Sdom en hébreu) se situe dans la plaine du Jourdain au sud de la Mer Morte. La première référence biblique à cette ville se trouve dans le livre de la Genèse, dans le chapitre Lekh-Lekha. Elle est également citée dans le livre de Job et dans le traité Sanhédrin.
En fait, la ville de Sodome est située sur la grande faille afro-syrienne, à 395 mètres au-dessous du niveau de la mer. Le rift résulte du choc tectonique de la région de la Mer Morte. A l’époque, cette vallée était fertile.
D’après la Bible, la ville fut détruite par une pluie de souffre et de feu à cause de la méchanceté de ses habitants. De l'antique ville biblique de Sodome, il ne reste aucune trace. Il ne reste que le Grand rocher de sel qui ressemble à un corps de femme, que la légende populaire assimile au récit de la Genèse se rapportant à la malheureuse femme de Loth transformée en statue par Dieu alors qu'elle fuyait avec son époux et sa famille.
L’actuelle ville est occupée par des usines d'exploitation de potasse, de phosphate et de brome.

Histoire biblique
Sodome était l’incarnation de la cruauté et de la méchanceté. La charité y était interdite sous peine de mort. Paltit, fille de Loth, fut brûlée sur un bûcher pour avoir nourri en cachette un mendiant. Même les juges de Sodome étaient corrompus.
Loth, neveu d’Abraham décida cependant de s’installer à Sodome et d’y devenir citoyen. Mais il fut fait prisonnier pendant la guerre opposant les rois de la région. Abraham, apprenant la nouvelle, vint au secours de son neveu.
Le 16 Nissan, Dieu décida de détruire la ville à cause des graves péchés de ses habitants. Abraham tenta alors d’intervenir auprès de Dieu pour sauver Sodome s’il y trouvait au moins un juste. Mais Dieu ne trouva pas un seul juste et son jugement fut exécuté. La ville fut détruite après le départ de Loth et de sa famille.

Histoire moderne
En 1947, le plan de partage de la Palestine par l’ONU incluait Sodome dans la partie juive du futur Etat d’Israël. En mai 1948, lors de la guerre d’Indépendance, les habitants des implantations de Kallia et Bet ha –Avrah furent évacués et transférés à Sodome. Mais pendant de nombreux mois, la ville fut complètement coupée d’avec le reste du pays et inaccessible sauf par la mer. Les habitants juifs souffrirent alors d’une sévère famine et du manque d’eau jusqu’à ce que le contact fut rétabli lors de l’Opération Loth en décembre de la même année.

Désert et industrie
Sodome possède l’implantation industrielle géographiquement la plus basse au monde.
En 1955, la Bromide Company y fut créée. Mais l’industrie d'exploitation de la potasse n’est plus l’unique activité de la ville.
Malgré le terrain aride, un projet du KKL aménage la région de Sdom, dans le Néguev, pour la pisciculture. Les nappes phréatiques se trouvant seulement à 10 cm sous le sol, deux réservoirs d'eau munis d'un système de pompage ont été placés à leur niveau. Les bassins de poissons ont été légèrement surélevés de manière à se situer à la même hauteur que les pompes. L'ensemble du mécanisme et des bassins est protégé du soleil pour y préserver la fraîcheur car à l’extérieur, la température moyenne annuelle à l'ombre s'élève à plus de 35°C.
Depuis mai-juin 2004, une société recherche du pétrole et du gaz dans la faille eurasienne de la mer Morte, près de Sdom. On y a trouvé un pétrole d'excellente qualité et du gaz à une profondeur 363 mètres.

En 1996, la société allemande Volkswagen AG et la compagnie israélienne de produits chimiques Dead Sea Works Ltd. ont annoncé un investissement de 600 millions de dollars américains dans un projet conjoint d’extraction de magnésium dans la mer Morte. L’usine produit 50.000 tonnes de magnésium par an. En vertu de l’entente conclue, Volkswagen AG conserve 35 % des participations dans le projet et pourrait s’arroger près de la moitié de la production de l’usine. Les deux sociétés examinent aussi des options pour un agrandissement possible. D’autres constructeurs automobiles, dont la Hyundai Corporation en Corée et la General Motors Corporation, ont indiqué qu’elles avaient l’intention d’acheter du magnésium de la Dead Sea Works Ltd.

Rien que pour la beauté du paysage désertique de la région, un pèlerinage sur les traces de nos Patriarches vaut le détour pour les amoureux d’Israël et de son histoire.


Israel Magazine / Noémie Grynberg 2005

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 21/03/2013

×