Enterrements

A l’allure où vont les événements, le conflit israélo-palestinien sera bientôt réglé de lui-même faute de population. En attendant, avec tous ces enterrements désormais quotidiens, les pompes funèbres se frottent bien les mains. Les affaires sont les affaires et il n’y a pas de petits profits. Alors, Kadish pour les uns, guesheft pour les autres.

 

Noémie Grynberg 2002

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×